You are here

Mal desservies. Surpolicées. Invisibilisées. Les travailleurSEs du sexe LGBT comptent aussi.

Les travailleurSEs du sexe LGBT en Europe et Asie centrale vivent et travaillent souvent dans des contextes précaires et dangereux. Les raisons en sont la criminalisation du travail sexuel, de leur orientation sexuelle et identité de genre, la violence structurelle, institutionnelle et directe, la pathologisation et les mauvais traitements médicaux. 

Ce document d’information explore la diversité des expériences et réalités des travailleurSEs du sexe LGBT et l’intersection des droits LGBT et des droits des travailleurSEs du sexe. Il appelle également le mouvement LGBT à construire une alliance avec les travailleurSEs du sexe et leurs organisations, et à soutenir activement les droits des travailleurSEs du sexe ainsi que la décriminalisation du travail sexuel.

Vous pouvez downloader le document ici.

 

Boglarka Fedorko et Thierry Schaffauser de ICRSE presentent le rapport sur les droits des travailleurSEs du sexe LGBT 

a la conference ILGA Europe, Athenes, 2015.

 

 

 

 

Sponsored and hosted by byte.