You are here

Medecins du Monde publish a two-years evaluation report of the law penalising clients in France

EN / FR

On 12th April 2018, Medecins du Monde France is publishing a report analysing the impact of the law 'against the prostitutional system' which penalise clients of sex workers.

The 80 pages report titled 'What do sex workers think about the French Prostitution Act' is the result of a large scale research led by Medecins du Monde with the participation of 24 organisations working with sex workers. 583 sex workers took part in the research which included 38 focus groups and 70 in-depth intervews.

Key findings of the report include:

- 63% of sex workers have experienced deterioration of their living conditions, more isolation and greater stress.

- 78% of sex workers have experienced a loss of income due to decrease in number of clients and fall of rates.

- 42% of sex workers are more exposed to violence.

- 38% of sex workers find it increasingly hard to demand use of condom.

- 70% of sex workers observe no improvement or deterioration of their relations with the police.

Read the full report in French here, the synthetisis in French here and English here.

 

FR

Le 12 avril 2018, Médecins du Monde France publie un rapport analysant l'impact de la loi «contre le système prostitutionnel» qui pénalise les clients des professionnels du sexe.

Le rapport de 80 pages intitulé «Que pensent les travailleur.ses du sexe de la loi prostitution?» est le résultat d'une recherche à grande échelle menée par Médecins du Monde avec la participation de 24 organisations travaillant avec des travailleuses du sexe. 583 travailleuses du sexe ont participé à cette recherche qui comprenait 38 groupes de discussion et 70 interviews approfondies.

Les principales conclusions du rapport comprennent:

- 63% des travailleuses du sexe ont connu une détérioration de leurs conditions de vie, plus d'isolement et plus de stress.

- 78% des travailleuses du sexe ont subi une perte de revenu en raison de la baisse du nombre de clients et de la baisse des taux.

- 42% des travailleuses du sexe sont plus exposées à la violence.

- 38% des travailleuses du sexe trouvent de plus en plus difficile d'exiger l'utilisation du préservatif.

- 70% des travailleuses du sexe n'observent aucune amélioration ou une détérioration de leurs relations avec la police.

Lisez le rapport complet en français ici, la synthèse en français ici et en anglais ici.

 

 

 


Sponsored and hosted by byte.